Au travers

2013, série de 8 photographies, fenêtre

La fenêtre, cet objet banal de notre quotidien, exerce une puissante attraction du regard.
Dans «Fenêtre», Chroniques du regard et de l’intime, Wajcman évoque le paradoxe signifiant de cet objet, «il met à la fois le spectateur au contact et en retrait».
La fenêtre est une machine à images, lieu de passage entre l'intérieur et l'extérieur, les regards, les êtres et le temps, à la fois fermée sur l’intime et ouverte sur l’autre.

 

"Au travers" représente des tentatives de captation d'intérieur, de scène quotidienne, tel un voyeur à la frontière du dedans et du dehors, du privé et du public. Par une double mise en abyme, en y insérant à la fois les photos dans le cadre d’une fenêtre ouvrant sur divers univers, et à la fois sur le reflet du spectateur qui se trouve projeter au sein même de ces espaces, les photos restituent des errances nocturnes.